Comment choisir un couteau de randonnée?

Si vous lisez régulièrement les articles de notre guide pratique sur la rando, vous savez combien il est important de ne pas prendre trop d’affaires dans votre sac de randonnée. Le couteau de randonnée fait partie des objets indispensables à emporter! Il doit faire partie intégrante de votre kit de survie, au même titre que la boussole ou le sifflet. Avoir une bonne lame, c’est toujours utile et vous verrez au fil de vos escapades qu’un bon couteau peut vous servir dans un grand nombre de situations, y compris un certain nombre auxquelles vous n’auriez probablement pas pensé.

Les différents types de couteaux

Vous allez le voir, il y a autant de types de couteaux que de randonneurs! Chaque couteau a un usage bien particulier. Il faut donc choisir votre couteau en fonction des besoins.

Lame simple ou couteau multi usages

Le réflexe classique, c’est de se dire “qui peut le plus peut le moins” et de prendre un couteau suisse. Vous vous dites ainsi qu’équipé de votre superbe couteau suisse avec 25 fonctions, vous allez pouvoir tout faire : affronter un animal sauvage, découper un tronc d’arbre et plus si affinités. C’est vrai que le couteau multifonctions est pratique mais vous n’utiliserez probablement pas le quart des outils présents dessus. Pourquoi? Parce que vous n’en aurez pas besoin mais aussi parce qu’ils ne sont en général pas adaptés à leur destination.

Prenons un exemple : la loupe que l’on trouve sur les couteaux suisses est toute petite. Vous vous voyez lire une carte avec une telle loupe. C’est juste mission impossible. Vous constaterez que la plupart des randonneurs aguerris n’ont jamais de couteau suisse. Ils se contentent d’une belle lame et ça suffit amplement à leur bonheur en rando.

Couteau à lame fixe ou à lame pliante?

Vous vous dites sûrement que question sécurité, rien de mieux que la lame pliante! Et bien non! En effet, le couteau pliant peut très bien vous blesser au moment de la plier. C’est le coup classique avec le couteau suisse. Vous essayez de replier la lame, elle résiste un peu et hop d’un coup elle se replie sur votre doigt. Au mieux, ça pince et au pire ça coupe!

Une lame fixe présente un certain nombre d’avantages :

  • elle est en général bien plus solide car solidement ancrée dans le manche du couteau
  • vous ne risquez pas de vous couper en la refermant

Ainsi, avec une lame fixe, vous ne risquez pas de tomber en rade de couteau ce qui serait quand même un comble pour un randonneur! Après, il ne faut pas généraliser non plus. Certaines lames pliantes sont de très bonne qualité et feront très bien l’affaire si le système de fermeture de la lame est bien pensé.

Quel type de lame choisir?

Pour faire simple, en matière de coutellerie, vous avez le choix entre l’acier carbone et l’acier inoxydable. Passons sur les aspects purement techniques liés aux alliages. En gros, plus vous aurez de chrome dans la lame acier et plus elle sera inoxydable. L’acier carbone est donc plus oxydable que l’acier inox ce qui veut dire que le couteau est plus susceptible de se détériorer, en particulier s’il est régulièrement mouillé. La lame d’un couteau en acier carbone sera plus tranchante et peut être facilement aiguisée mais vous trouverez des couteaux en acier inoxydable avec des lames de très bonne qualité. Il faut aussi savoir que les lames en acier carbone ont tendance à donner un petit goût aux aliments.

En fait, la lame carbone est privilégiée par les puristes qui veulent avoir une lame très tranchante et facile à aiguiser avec un affuteur. L’affûtage est important pour conserver un bon tranchant à la lame. La lame inox est choisie par tout ceux qui n’ont pas envie ou besoin de se raser avec leur couteau mais aussi ceux qui préfèrent avoir une lame durable plutôt qu’une lame hyper tranchante.

Quelques conseils pratiques

Une bonne lame de couteau vous rendra bien des services sur le bivouac, que cela soit pour couper le saucisson ou trancher un morceau de bois. Ne vous surchargez pas avec une lame trop lourde. Même si cela peut être tentant de choisir un couteau lourd en se disant qu’il sera ainsi plus solide, ce n’est pas forcément vrai.

Votre couteau de survie devra avoir une grande lame suffisamment longue. Pourquoi? Parce qu’une lame plus longue est associée à un manche plus long et plus solide. Ainsi, vous couperez plus facilement des objets plus gros comme par exemple des branches. Vous pourrez l’utiliser pour fabriquer divers accessoires que vous taillerez dans le bois. Vous pourrez également l’utiliser pour couper du bois pour allumer le feu.

La lame de certains couteaux est crantée. Cela facilite la coupe de cordes qui est en général plus difficile avec un fil sans dentelé.

Certains couteaux ont un cran d’arrêt. Cela signifie que la lame est pliable dans le manche et que vous pourrez la bloquer en position ouverte grâce au cran d’arrêt. La lame rétractable permet de gagner de la place et aussi d’améliorer la sécurité en maintenant la lame en position fermée. Par contre, ce type de couteau est en général plus fragile.

Truc de randonneur, utilisez votre couteau de survie comme un système d’accroche. Pour vous le planter dans un arbre et y accrocher votre sac ou un fil pour faire prendre le linge. Bien pratique n’est-ce pas?

En randonnée, vous n’allez pas emmener avec vous un marteau car c’est beaucoup trop lourd. S’il est solide, le manche de votre couteau pourra fait office de marteau pour planter les piquets de la tente par exemple. Vous verrez, cela fonctionne bien mieux que la semelle de la chaussure.

Si vous tenez à votre couteau suisse, prenez-en un. Sur un malentendu, il pourrait vous être utile. Mais ne vous contentez pas de ce seul couteau. Prenez une vraie lame à côté. C’est indispensable.

Enfin, optez pour une grande marque : Opinel, Leatherman, Laguiole ou encore Victorinox. Assurez-vous d’avoir un manche ergonomique, c’est toujours plus pratique quand on doit l’utiliser pour tailler du bois.


Autres conseils pratiques sur la randonnée


A propos

Rando FC est un site réalisé par des passionnés de la randonnée pour tous les amateurs de la vie au grand air!


Contact


Réseaux sociaux


© Copyright Rando FC