Comment réduire le poids d’un sac de randonnée?

Le sac de randonnée, c’est la valise du randonneur. Au moment de l’acheter, vous le choisirez toujours très grand pour pouvoir contenir le maximum d’objets. Ensuite, au moment de le préparer, vous allez utiliser chaque cm² disponible pour emporter tous les objets qui pourraient vous servir dans telle ou telle circonstance improbable. Et enfin, quand vous aurez avalé les premiers kilomètres avec une dizaine de kilos sur le dos, vous vous demanderez pourquoi vous avez pris tout ça avec vous! C’est le coup classique. On emporte toujours plus de choses que ce dont on a réellement besoin. Alors dans cet article de notre guide sur la randonnée, vous allez découvrir toutes nos astuces pour réduire le poids de ce maudit sac de rando et faire votre trekking en toute légèreté!

Prenez un sac de taille moyenne

C’est bête mais si le sac est moins grand, vous serez moins tenté de le remplir d’objets inutiles. C’est comme la taille de l’assiette. Vous allez manger moins si l’assiette est plus petite. Pour la randonnée, c’est la même chose, prenez un sac de taille moyenne, ni trop petit ni trop grand.

Adaptez la taille du sac à la durée du séjour et à la saison. C’est une évidence mais on n’a pas besoin du même nombre de choses pour un séjour d’un week end que pour une grande randonnée au long cours de plusieurs jours ou plusieurs semaines. De la même façon, vous n’aurez pas besoin en été de vêtements aussi chauds qu’en hiver et ils seront donc moins volumineux. N’hésitez pas à prendre un petit sac à dos si vous n’avez pas besoin d’un gros sac pour randonner.

Le volume des sacs de randonnée varie de 10L à 50L avec des tailles intermédiaires à 20L, 30L et 40L. La contenance doit être adaptée au besoin réel.

Mutualisez avec vos compagnons de route

Certains objets peuvent être partagés entre les membres du groupe sur le bivouac. Plutôt que d’emporter chacun une trousse de secours ou une trousse de toilette complète, prenez en une bien achalandée pour toute l’équipe. Cela ne sert à rien de se balader chacun avec la même boîte de médicaments en X exemplaires. Cette astuce est vraie pour un grand nombre d’objets : savon, dentifrice, réchaud, carte, boussole, etc…

Pour les objets susceptibles de tomber en panne comme le téléphone portable ou l’appareil photo, il est conseillé d’en avoir au moins deux par sécurité.

Mangez léger

Le jeu de mot était trop tentant! Mais c’est vrai. Il faut emporter des aliments légers à transporter dans votre baluchon. Les aliments gras sont à proscrire car ils sont plus difficiles à digérer et pas vraiment compatibles avec la pratique sportive.

A chaque objet sa place!

Certains objets plus volumineux iront dans le compartiment principal du sac de voyage. D’autres plus petits et légers trouveront leur place dans les poches latérales. Il faut optimiser au maximum la place occupée par chaque objet ce qui vous permettra in fine de prendre un sac plus petit et donc plus léger.

Prenez des vêtements à usage multiple

Par exemple, il existe des modèles de pantalon de randonnée qui peuvent faire office de short et de maillot de bain. Plutôt que d’emporter un exemplaire de chaque, si vous en trouvez un qui fait les trois fonctions, vous économisez autant de place.

Un bon exemple est la couverture de survie. Vous pourrez l’utiliser pour vous réchauffer en journée mais aussi pour vous isoler du froid du sol la nuit. Elle pourra même vous aider à réchauffer vos plats!

Détournez l’usage de certains objets

Le conseil classique est d’utiliser les bâtons de marche comme piquets pour fixer la tente de camping ou remplacer les armatures. Si cela fonctionne avec votre tente, ne vous privez pas, vous pourrez ainsi réduire d’autant le volume du sac.

Certains savons peuvent servir de savon mais aussi de shampoing, de lessive et même de dentifrice!

Plutôt que d’emporter un oreiller, remplissez un sac avec des vêtements, cela fera souvent très bien l’affaire. Plutôt que d’emporter votre caisse à outils, prenez un couteau de randonnée de bonne qualité, il vous permettra de remplacer de nombreux outils une fois sur place.

Ne vous surchargez pas d’eau

Vous n’allez pas vous balader avec des litres d’eau potable. C’est très encombrant et très lourd à porter. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des solutions pour purifier l’eau que vous pourrez trouver ça et là dans les rivières ou les sources que vous pourrez croiser sur votre chemin. Le but de la purification d’eau est d’éliminer tous les micro organismes et les polluants qui se trouvent dans l’eau afin de la rendre potable. Donc prenez juste ce dont vous avez besoin pour être autonome. Et n’oubliez pas qu’une bouteille d’eau ou une poche à eau peuvent être une bonne solution en complément d’une gourde car elle sont bien plus légères (mais elle peuvent aussi se percer).

Et prenez un sac étanche

Le sac étanche est indispensable. Il n’y a rien de pire qu’un sac qui prend l’eau. Son poids augmente sous le poids de l’eau et pire les affaires sont trempées. C’est le cauchemar des backpackers.

Comparez le poids des objets

Au moment de l’achat, prenez le temps de regarder le poids de chaque objet. Faites en un critère de décision important. Il faut trouver le juste milieu car dans certains cas, l’objet plus léger est beaucoup plus cher ou alors moins solide.

Voici les objets les plus lourds et volumineux pour lesquels il faut prendre le temps de rechercher une solution légère :

  • la tente
  • le tapis de sol
  • le sac de couchage
  • la veste

Il existe toujours un modèle ultra léger. Souvent plus cher mais si vous avez le budget, cela vaut le coup.

Retirez le superflu

Posez vous les bonnes questions au moment de faire votre sac. Combien de fois avez-vous utilisé tel ou tel objet lors d’une précédente randonnée? Si la réponse est jamais, inutile de s’acharner à lui faire faire le voyage. Il sera tout aussi bien à rester dans votre armoire et votre dos et vos hanches ne s’en porteront pas plus mal.

N’oubliez pas que c’est vous qui portez le sac!

Contrairement à l’hôtel où il y a souvent quelqu’un pour transporter vos bagages, en randonnée, vous allez devoir vous trimballer votre baluchon du début à la fin. Autant dire que s’il est trop lourd, vous allez vite regretter d’avoir pris avec vous tel ou tel objet pas vraiment indispensable. Cela devrait faciliter la décision lorsque vous avez un doute sur un objet. Un sac trop lourd à porter pourra avoir pour conséquence d’entraver votre circulation sanguine ce qui va entrainer un gonflement des mains.

Un sac à dos léger est aussi un gage de sécurité. Vous aurez moins de chance d’être déséquilibré par le poids du sac et en cas de chute, vous vous ferez moins mal.

Enfin, la randonnée, c’est la liberté alors vous n’allez pas commencer à vous surcharger avec des accessoires de voyage ou du matériel de randonnée complètement superflu.


Autres conseils pratiques sur la randonnée


A propos

Rando FC est un site réalisé par des passionnés de la randonnée pour tous les amateurs de la vie au grand air!


Contact


Réseaux sociaux


© Copyright Rando FC